mardi 14 mai 2013

Des piafs au pays de Sa Majesté


Perplexes devant la météo de nos régions en ce début des grands ponts de mai 2013, nous décidâmes une fois n'est pas coutume, d'aller chercher le soleil outre-manche.
Décision prise mardi 30 avril à 17h du boulot, départ le soir même à 21h direction Sangatte pour prendre le tunnel sous la manche.
Les sites visés sont ceux du Sussex de l'Est entre Brighton et Eastbourne. Contrairement à ce que l'on pourrait croire ce n'est pas si loin puisqu'il n'y a "que" 435 km de route + 53 km de tunnel.
Côté pratique, le tunnel c'est bien quand on est nombreux dans le véhicule puisque le coût de la traversée se fait au véhicule indépendamment du nombre de passagers. On a payé 99 euros en tout.



Eurotunnel pour les véhicules ça fait un peu design à l'époque Stalinienne...



Intérieur du wagon dans lequel on reste dans le véhicule durant les 30 min que dure la traversée.

Il y a des convois toute la nuit et lorsque le trafic n'est pas trop dense, le choix de l'horaire est assez souple. Allez savoir pourquoi, on a choisi 3h25 dans la nuit...
Une fois de l'autre côté, on a beau le savoir, ça fait quand même tout drôle de prendre les ronds-points dans l'autre sens...

 Premier petit-déjeuner Fully British avec saucisses et haricots blancs à la sauce tomate...

Le premier site vers lequel on se dirige est Bopeep orienté NE. On y arrive sous le soleil de 12h et il y a déjà pas mal d'ailes en l'air. Premier contact bref mais courtois avec les locaux et on se met en l'air avant que ça ne forcisse trop.
Bopeep c'est une longue crête de pâturages où on peut se poser un peu tout du long assez facilement sur 8km. On y volera mercredi en arrivant et jeudi en fin d'après-midi lorsque le vent aura un peu faibli.
 Le décollage de Bopeep.


Plus loin sur la crête.


Visite du décollage de High and Over exposé SE. 

Plouf du vendredi matin à Firle en NO.


Vol thermique au Mont Caburn en face de Firle.


 Le décollage conique du Mont Caburn.


L'atterro se fait entre la ligne de chemin de fer et la route en faisant très attention de ne pas survoler les habitations. C'est un site très sensible sur ce sujet.

 L'atterro.

Le vol du Mont Caburn sera le dernier de notre escapade car les prévisions annoncent un vent forcissant. On décide de rentrer vendredi soir par le Ferry histoire de changer. C'est aussi moins cher puisqu'à trois on a trouvé un billet à 32 euros véhicule compris sur MyFerryLink.


 Dernier Fish&Chips accompagné de sa pinte avant de rentrer.


Et une pinte c'est quand même presque 1/2 litre... Petite sieste sur le fameux gazon anglais avant de reprendre la route.



 L'embarquement au port de Douvres.


Le garage où contrairement au tunnel, on ne peut pas rester durant les 1h30 de traversée.


Bye bye England.

Petit bilan de la virée:
Ce qu'il faut retenir de l'Angleterre, c'est que les sites sont privés. Il faut être membre du club ou membre d'un club conventionné pour pouvoir voler. Certains clubs n'acceptent même pas les visiteurs qu'ils soient payants ou non. Le club gérant les sites que nous avons pratiqués prend 5 livres par jour aux pilotes britanniques non adhérents mais accepte gratuitement les pilotes étrangers. Ce n'est pas un dû et il faut absolument avant toute chose, aller voir le "pilot officer" du jour pour se présenter et pour qu'il vous fasse le briefing.
Le sens de la propriété semble assez différent aussi. On s'en rend compte aux panneaux qui indiquent quand le chemin est public ou quand le propriétaire autorise gracieusement le passage sur ses terres. En cas de vache, courtoisie et discrétion sont de mise...
Le coût de la vie semble sensiblement plus élevé. Les prix sont les mêmes mais en livres soit 1,34 fois plus... Faites le plein avant de venir, ça vous évitera peut-être le litre de gasoil à 2 euros.
Sinon les sites que nous avons pratiqués sont très sympas, entourés de pâturages accueillants avec pour certains du potentiel pour le cross. On y retournera mais il semble délicat d'y débarquer à tout un troupeau.

Site web du club gérant les sites que nous avons utilisés:

Exemple d'un club un peu plus loin vers Portsmouth n'acceptant pas les visiteurs:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire